Robert Elsie | AL Art | AL History | AL Language | AL Literature | AL Photography | Contact |

 

Robert Elsie

Textes et documents d’histoire albanaise

   
BACK  |  AL History
Montagnard de Shala (Photo: Marubbi, ca. 1858-1890).



Montagnard de Shala
(Photo: Marubbi,
ca. 1858-1890).
Webdesign J. Groß

1841
Nicolay, Prince des Wassoevitch:
Notice abrégée sur les tribus de la
Haute Albanie et notamment sur les Montagnes indépendantes

Entre la Mer Adriatique, les Bouches de Cattaro, la Bolgarie et l'ancienne Serbie, entre l'Herzégovine, le lac d'Ocrida, Albassan et Durazzo, est situé l'ancienne Holmia (Montagnes) qui aujourd'hui forme la totalité de la Haute Albanie, une partie de l'Herzégovine, de la Bosnie et de l'ancienne Serbie.

Elle a à peu près 51,3 lieues de longueur et à peu près 30,8 lieues de largeur, ce qui fait une étendue de 1580 lieues carrées. Il y a environ 320,000 âmes, dont 74,000 combattants et 5400 de cavalerie.

Ce pays est couvert de montagnes et de rochers escarpés, de défilés et de positions tellement inaccessibles que depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours, aucune force armée n'a pu encore les franchir.

Je n'entrerai point dans les détails topographiques du pays, c'est un sujet trop long et qui demande à être traité avec beaucoup de soin et d'une manière toute spéciale. Je dirai seulement qu'il est très difficile, sinon impossible, de se faire une idée juste de la nature du pays et du terrible aspect de ses montagnes! A chaque pas est un fort et chaque pierre est un rempart que la nature a élevés pour arrêter les hommes! En un mot, l'Albanie supérieure présente une vraie forteresse naturelle que jusqu'à présent nulle puissance n'a encore conquise ou subjuguée.

L'histoire dit que les Romains et même les Turcs ont été maîtres de ce pays, il est vrai, mais c'est par le moyen de stipulations qui secondaient les vues et satisfaisaient aux besoins de ces tribus et non par la force des armes.

L'ancienne Homia prend son nom d'une grande montagne appelée Holm située dans les tribus des Wassoevitchs supérieurs contre les Turcs de Colachyns.

L'Holmia est aujourd'hui divisée en deux parties. La première sont les montagnes indépendantes qui comprennent le Monténegro et les Berda (Holmia ancienne). La seconde sont les montagnes dépendantes de la Porte relativement à leurs pâturages et à leurs marchés, mais qui ne payent rien aux Turcs et se gouvernent par eux-mêmes.

Les peuples qui habitent aujourd'hui ce pays sont de deux races différentes: les tribus albanaises et slaves. Les tribus albanaises ou Skyptars sont la postérité d'Illir, fils de Cadmus, Roi de Fénice, qui à l'arrivée des Israélites ayant quitté son pays, vint avec son fils et son peuple occuper les bords de la Mer Adriatique depuis la Grèce jusqu'au Lac Labéotique (Lac de Scutari), position qu'ils ont conservée jusqu'à présent sans avoir, en rien, changé leur costume et leurs moeurs. Leur langue est également restée jusqu'à nos jours telle qu'elle était il y a trente trois siècles. Cette langue n'a pas la moindre ressemblance avec aucune de celles du Nord, excepté les mots techniques et les noms propres de position, empruntée à leurs maîtres.

Tous les Albanais sont de la religion catholique romaine, mais par un mépris qu'ils ont pour le Pape et la langue latine, ils ont peu de considération pour le clergé et sont peu dévoués à leur religion.

Le tribus Slaves qui habitent ces hautes régions sont des tribus Slaves d'Ostrogots qui sous le Roi Sverlade et son fils Ostrevoy ou Ostroyl à l'époque des Empereurs Romains Anastase et Justin en 495 se sont emparés de ce pays. Tous sont de la religion orthodoxe grecque et sont dévoués à leur culte presque jusqu'au fanatisme, mais le clergé a considérablement perdu de sa première influence.

Les montagnes indépendantes de la Porte sont tout à fait libres et indépendantes. Depuis 1389, ils sont continuellement en guerre avec les Turcs, et jusqu'à présent ils ne se sont jamais pacifiés avec eux, ni reconnu aucuns de leurs droits. Les grands seigneurs Turcs eux-mêmes n'ont jamais été reconnus par eux comme les souverains légitimes de l'Empire Slave, mais comme des corsaires et des bourreaux qui, à la tête d'une masse de vagabondes et de malfaiteurs sans patrie et sans nationalité, profitant de la discorde qui existait entre les Chrétiens, se sont emparés de leur pays de la manière la plus vile et la plus honteuse. Au surplus, l'histoire fait connaître l'infâme et atroce conduite de tous les Sultans Turcs envers les chrétiens. La ferme et énergique résolution de toutes les tribus indépendantes est de plutôt mourir libres que de soumettre au joug d'aucune puissance.

Les montagnes indépendantes de la Porte sont aussi divisées en deux parties: 1: Les 24 tribus de Monténegrins fortes de 70,000 âmes et où le Vladica de Monténégro est souverain absolu, forment le vrai Monténégro; 2: Les Berda (Holmia) composées de sept grandes tribus indépendantes l'une de l'autre, et où chaque chef de tribu est aussi maître absolu de son pays. Les Berda sont aussi nommés Sept Montagnes et sont fortes de 42,000 âmes. Les Uskoky (peuple qui est dans une espèce de fédération avec les montagnes) sont forts de 22,800 âmes, ce qui avec le Monténégro et les Sept Montagnes forme un total de 134,800 âmes, pouvant en vingt-quatre heures se rassembler et sortir hors du pays. Mais cependant dans un cas d'urgente nécessité, dans une attaque générale contre leur patrie, ce nombre peut être doublé.

Les montagnes dépendantes de la Turquie sont des tribus d'Herzégovine fortes de 32,800 âmes, les cinq tribus de l'ancienne Serbie fortes des 28,800 âmes, les sept tribus des Ducagins fortes de 48,000 âmes, les tribus de Mirdites de 20,000 âmes, les tribus de Dibre de 24,000 âmes, celles de Liour de 4,000 âmes, les tribus de Zadrima de 8,000 âmes, ce qui fait un total de 184,400 âmes, dont 46,300 hommes prêts à combattre.

Les tribus de Monténégro ne sont pas originaires de ce pays. Elles sont composées de différentes familles Slaves-Ostrogots, Bosniaques et surtout des habitants d'Herzégovine. L'époque de leur origine date de 1500.

Les tribus les plus renommées des Monténégrins sont celles de Catuska-Nahia, desquelles descend le même Vladica de Monténégro et qui n'ont jamais été subjugués ni par les Turcs ni par les Vénitiens. En 1711, Pierre le Grand, czar russe, leur envoya des diplômes et lettres patentes avec beaucoup de promesses qu'il n'eut jamais la pensée de tenir, pour les engager à prendre les armes contre les Turcs. C'est de cette époque que commencent les relations russes avec ces tribus.

La Russie pour avoir une place d'armes sur la Mer Adriatique ainsi que pour favoriser ses vues politiques pour ainsi dire au coeur de l'Europe civilisée, a assigné pour divers prétextes au Vladica de Monténégro une pension de 85,000 fr. par année, mais dont le véritable but est de l'amener à attacher tous les chefs des tribus belligérantes au parti de la Russie.

Les tribus des montagnes indépendantes sont originaires de ce pays. C'est l'ancienne Holmia et Podgorée. Leur origine remonte à 495, mais la division en tribus a commencé en 1160, lorsque le dernier roi slave des Ostrogots en Dalmatie, Radoslav 45e, persécuté par un de ses généraux nommé Dessa qu'il avait comblé de ses faveurs et de sa générosité en le faisant Prince de Rascia, fut obligé avec ses quatre fils Wasso, Crasso, Hoto et Pipo et tous ses germains de se retrancher dans ses montagnes qui sont devenues depuis par ses quatre fils, quatre grandes tribus: Wassoevitchy, Crasnichy (Ducagins), Hotty et Pipery, et jusqu'aujourd'hui elles ont conservé leur liberté et leur indépendance. Dans un cas de danger général, c'est-à-dire dans une guerre contre les Turcs, elles sont en fédération avec les Monténégrins.

La lutte qui a commencé en 1476 et qui dure encore aujourd'hui, le massacre et le meurtre journaliers avec les Turcs ainsi que le ravage et la désolation, sont la cause de la pauvreté des montagnes et du Monténégro. Cette terrible lutte les a privées de toute espèce de communication avec le monde et pour ainsi dire avec les hommes. Aucune civilisation, aucun commerce, aucune industrie n'existent chez eux. De tous côtés bloqués et entourés par les barbares, imprégnés de sang humain depuis tant de siècles, ils sont devenus eux-mêmes barbares, en sorte que la vie d'un homme leur est moins chère que la vie d'une chèvre! Voilà l'horrible existence de toutes les tribus indépendantes et dépendantes de la Porte dans la Haute Albanie!

Il existe deux familles princières de la dynastie ancienne des tribus indépendantes. Dans les tribus de Crasnichy (Ducagins) est la famille princière du sang Aly-tzor qui a été contrainte d'embrasser le Mahométanisme, mais qui d'un moment à l'autre reviendra à la religion chrétienne, son premier culte.

Dans les tribus des Wassoevitchs est la famille princière du sang de Miloschevitch, fils aîné du Prince Radoslaw (Rayo) qui est à la quatrième génération le descendant du grand Voyevoda, Prince Etienne (Stevo) Wassoevitchs. Ce prince fut tué en1389 dans la désastreuse bataille de Kosovo Polée. Etienne est à la cinquième génération le descendant du prince du sang Woyslav (Wasso), fils aîné du Roi Radoslav 45e. Ainsi aujourd'hui la famille princière ancienne dans les tribus des Wassoevitchs consiste dans 3 fils et une fille qui sont: Svietoslav, Branislav, Altoman et Elisabeth. Ces trois princes sont nés du Prince Nicolay et de la Princesse Nastasy. A la 4e génération sont les descendants du Prince Georges (Djiuro) renommé dans les chansons slaves. A la sixième génération sont les descendants du Prince Milosch, fils aîné du Prince Radoslav (Rayo ou Radogna). A la 11e génération sont les descendants du susdit grand Voyevoda di Sientza, Prince Etienne (Stevo) Wassoevitchs. A la quinzième génération sont les descendants du Prince Wogislav (Wasso), fils aîné du Roi Radoslaw 45e.

Outre la famille princière dans les tribus des Wassoevitchs, il y a deux Voyevoda héréditaires: un dans le Wassoevitchs supérieur et l'autre dans le Wassoevitchs inférieur.
Les deux autres tribus ci-dessus désignées, Hotty et Pipery, sont gouvernées par des Voyevoda également héréditaires.

Dans les montagnes dépendantes, la tribu la plus renommée est celle Mirdity. Cette tribu est le plus ancien peuple de ce pays. Ils ont pour chef le prince de la maison Doda, laquelle aujourd'hui consiste dans deux princes, Doda et Marc.

Le peuple slave-serbien qui habite la Mesia supérieure (aujourd'hui la Serbie) n'a jamais eu aucune tribu et tous les princes, joupans, rois et empereurs ont été originaires ou de la Zaholnica ou de la Holmia de la race des Slaves-Ostragots.

La famille autrefois régnante en Serbie était celle de Nemagna, fils d'un prêtre du village de Liubomir de la Zaholnica (aujourd'hui Herzégovine). De l'ancienne dynastie serbienne et même de l'ancienne noblesse serbienne, il ne reste plus aujourd'hui aucuns descendants. Le Milosch, ex-gouverneur de la Serbie, fut le premier noble parmi les Serbiens auquel les Turcs aient accordé le titre de Begh, qualité princière, mais le vrai prince en langue turque s'appelle Begh-Zaadé. Du reste, en Serbie il n'existe aucune noblesse proprement dite serbienne.

Abrégé de la statistique militaire
des tribus de la Haute Albanie

Montagnes indépendantes

1. Le Monténégro qui comprend tribus est gouverné par le Vladica de Monténégro, chef absolu

Population

60000

 

Combattants

15000

 

Berda, Montagnes
2. Tribu Bielopavlitchy
3. Tribu de Pipéri
4. Rovtza
5. Les deux Moratchat
6. Les Wassoevitchs supérieurs
7. Les Bratonoxitchy
8. Les Coutchy
Dans les montagnes chaque chef est maître absolu de sa tribu

 

8000
8000
1600
1600
1600
6000
8000

 

2000
2000
400
400
400
1200
2000

Les Ouskoki
1. Drobgnatzy
2. Nikchitchka
3. Le Vassoevitchs supérieurs
4. Les Vassoevitchs bas

 

6000
2000
12000
2000

 

1200
500
3000
500

Le total des montagnes indépendantes est composé de tribus qui depuis 1839 n'ont jamais été conquis par les Turcs

1144000
33100

Les Montagnes dépendantes
de la Porte par rapport aux pâturages et aux marchés mais qui ne payent aucun impôt sont les tribus des montagnes du Scuttary (Scodra)

   
savoir
1. Les Climenty
2. Hoty
3. Gronda
4. Castrati
5. Chkryely
6. Chaglia
7. Chocha
8. Poutali
    Rougovo
    Krasnychk
    Berich
    Gasch
    Thatch
    Sath
9. Mirdity
10. Liour
11. Zadrima
 
2000
2400
1200
2400
2800
4000
1600
2400
4000
4000
16000
4000
2800
2000
20000
4000
8000
 
500
600
300
600
700
1000
400
600
1000
1000
4000
1000
700
500
5000
1000
2000
Le Total des tribus albanaises dans les montagnes de Scuttari reconnaissent en quelque sorte le pouvoir turc à cause des pâturages et des marchés mais ils ne payent aucun impôt.
Ce sont des catholiques armés.
Les tribus qui payent un impôt à la Turquie vivent dans les plaines et sont aussi armées.
Ce sont celle de Scuttari.
Les tribus dans la plaine de Herzégovine
      Infanterie
      Cavalerie
Les 5 tribus de l'ancienne Serbie
      Infanterie
      Cavalerie
83000





160000



20000
12800

20000
8800
20900





40000



5000
3200

5000
2200
Total des tribus chrétiennes dans les plaines
221600
55400

Recapitulation

Tribus indépendantes et gouvernées par elles-mêmes
Tribus dépendantes de la Porte sous le rapport des pâturages et des marchés, mais qui ne payent aucun impôt
Tribus des plaines qui payent l'impôt à la Porte

 

114400

83600


221600

 

33100

20900


55400
Total général
437600
109400

 

[Manuscrit découvert aux Archives de la Communauté Lazariste, Paris. Publié aussi dans le Bulletin de la Société Géographique de Paris, Paris, 1841.]

TOP

Montagnard de Shala (Photo: Marubbi, ca. 1858-1890).